Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse n'a pas signé d'exploit pour son entrée en lice dans le Mondial M20. Les protégés de John Fust se sont lourdement inclinés 8-3 face à la Suède, qui fait partie des favoris de la compétition.

Tombeurs de la Finlande et de la Slovaquie juste avant le début de ce tournoi, les jeunes Suisses ont totalement manqué leur début de match. Le portier de Genève-Servette Gauthier Descloux - qui allait céder sa place à Joren Van Pottelberghe après le 2-6 tombé à la 33e minute - encaissait ainsi un premier but après 81'' de jeu seulement.

Auteur d'un doublé samedi, le Davosien Tino Kessler permettait certes à la Suisse de recoller à 1-2 à la 18e minute. Mais Dmytro Timashov redonnait deux longueurs d'avance à la Suède 128'' plus tard, en supériorité numérique. Auteur d'un assist sur le premier but, le joueur d'origine ukainienne enfonçait le clou dès la 22e, à nouveau sur un "power play".

La Suisse, qui allait encore trouver la faille par l'intermédiaire du Genevois Noah Rod (28e/2-5) et de Tino Kessler (52e/3-7, à 4 contre 5), s'est par ailleurs illustrée de la pire des manières dans le premier match du groupe A. Les Davosiens Fabian Heldner (dès la 5e minute!) et Chris Egli (16e) ont en effet tous deux écopé d'une pénalité de match pour une charge à la tête.

Le geste d'Egli fait d'ailleurs le "buzz". L'attaquant de Davos a heurté le no 8 de la draft 2014 William Nylander de plein fouet avec son épaule gauche, à hauteur de la tête. Fils de Michael Nylander (ex Lugano et Zurich Lions notamment) et auteur du 1-0, William Nylander n'allait pas revenir sur la glace.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS