Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Madoff: le liquidateur exige encore 555 millions de dollars à UBS

Zurich - Le liquidateur judiciaire des affaires de Bernard Madoff a déposé une nouvelle plainte contre UBS. Il réclame à la grande banque 555 millions de dollars supplémentaires, ce qui porte le total de ses exigences à environ 2,5 milliards. De son côté, la banque réfute ces accusations.
Vingt-six nouveaux cas de comportement fautif présumé s'ajoutent aux 23 précédents, selon un communiqué publié dans la nuit de mardi à mercredi par le liquidateur, Irving Picard. Ils se montent dès lors à 49.
Le liquidateur avait lancé une première démarche judiciaire contre UBS fin novembre. Il réclamait alors 2 milliards de dollars pour l'implication qu'il lui attribue dans la pyramide de Ponzi montée par Bernard Madoff.
Irving Picard accuse UBS d'avoir mis en place des 'feeder funds' par lesquels aurait transité l'argent de la clientèle dans le véhicule d'investissement de l'ancien président du Nasdaq.
UBS nieMardi, la banque avait réagi en disant que les affirmations du liquidateur étaient dépourvues de tout fondement. Elle compte donc prendre les mesures nécessaires pour montrer leur fausseté.
UBS a aussi souligné que son fonds qui avait investi dans la société de Madoff avait été constitué à la demande des clients. Elle affirme donc ne porter aucune responsabilité face à ces clients.
En sérieCes derniers jours, Irving Picard a multiplié les annonces sur ce qu'il réclame à diverses grandes banques. Il a aussi conclu un accord avec l'Union bancaire privée (UBP): la banque genevoise s'acquittera d'un montant de 470 à 500 millions de dollars. Elle continue toutefois de nier toute responsabilité.
Le liquidateur a jusqu'à la fin de la semaine pour porter plainte et réclamer de l'argent, deux ans après l'arrestation de Bernard Madoff. Ce dernier a été condamné en 2009 à 150 ans de prison pour une escroquerie estimée à des dizaines de milliards de dollars.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.