Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Luca Aerni a réussi une fabuleuse remontée au slalom nocturne de Madonna di Campiglio (It).

Parti de la 26e place après la première manche, le Valaisan a survolé le second tracé pour bondir au 5e rang d'une course remportée par la Norvégien Henrik Kristoffersen.

Autant le skieur de Crans-Montana a semblé timoré en première manche, autant il a tout lâché sur le deuxième parcours. Prenant tous les risques sur une piste encore propre, il a brillé de mille feux, rappelant ainsi qu'il faisait partie des plus sûrs espoirs du slalom mondial.

Meilleur chrono de cette seconde manche, le skieur de 22 ans a égalé le meilleur résultat de sa carrière en Coupe du monde, lui qui était déjà 5e à Kitzbühel en janvier 2014.

Si sa progression avait été entravée la saison dernière par des ennuis au dos, Luca Aerni semble désormais lancé vers les sommets. A lui de s'inspirer de sa deuxième manche de Madonna pour attaquer les prochains slaloms de l'hiver, où il sera attendu de pied ferme.

La remarque vaut aussi pour Daniel Yule. Certes moins flamboyant mardi soir que son coéquipier, le skieur du Val Ferret a aussi profité de la seconde manche pour grimper de la 23e à la 11e place finale. Déjà 9e à Val d'Isère à l'issue du premier slalom de l'hiver, le Valaisan est bien parti pour s'installer durablement aux avant-postes.

Tout devant, les "Attacking Vikings" ont encore frappé. Au lendemain du doublé Jansrud-Svindal en géant parallèle à Alta Badia, c'est Henrik Kristoffersen qui a fait triompher la Norvège.

A eux trois, les Scandinaves ont remporté huit des treize courses disputées jusqu'ici en Coupe du monde. Il n'y a guère que Marcel Hirscher qui leur résiste, même si l'Autrichien n'a rien pu faire mardi soir sous les projecteurs de Madonna di Campiglio. La faute à Kristoffersen qui, dès la première manche, a assommé la concurrence avant de confirmer sur le second tracé et de larguer ce même Hirscher à 1''25.

Déjà nettement battu par Kristoffersen à Val d'Isère, Marcel Hirscher peut toutefois s'estimer heureux. Lors du second tracé, il a failli recevoir un drone (!) sur la tête, celui avec lequel les organisateurs avaient décidé de filmer les coureurs. Un incident incroyable qui ne manquera pas d'être visionné en boucle sur internet ces prochains jours.

Au classement général, le skieur de Salzourg a aussi repris les commandes au moment d'aller fêter Noël. Il devance désormais Svindal de 23 points, et les deux autres Norvégiens de plus de 200 unités.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS