Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le temps n'épargne pas Madonna.

KEYSTONE/EPA/ROLF VENNENBREND

(sda-ats)

Madonna entretient depuis des décennies la controverse et la polémique. Retour sur quelques-uns des scandales qui ont émaillé la carrière de la chanteuse américaine, qui fête ses 60 ans jeudi.

Lorsque MTV inaugure ses premières récompenses pour des vidéos musicales, en 1984, la nouvelle chaîne donne rapidement, avec un spectacle saisissant de Madonna, un coup de vieux aux cérémonies telles que les Grammys ou les Oscars.

On y voit la star de la pop jaillir d'un énorme gateau en chantant "Like a Virgin". Elle est vêtue d'une robe de mariée et porte une boucle de ceinture. Dessus, l'inscription "jouet pour garçon". La chanteuse se roule enfin sur le sol, dévoilant par la même occasion ses sous-vêtements. Sa réputation est faite.

'Like a Prayer'

Le titre "Like a Prayer" fait scandale en 1989 avec une vidéo diffusée sur MTV, amplifié par le fait que Pepsi l'utilise à des fins publicitaires.

Avec une alternance de sexe et d'images religieuses, une idylle inter-raciale, un sujet toujours délicat dans certaines régions des Etats-Unis, on voit Madonna danser devant des croix en feu, le symbole du mouvement du Ku Klux Klan. Madonna a réussi de nouveau à frapper les esprits.

Le Vatican proteste. Les mouvements religieux menacent de boycotter Pepsi, qui renonce sous la pression à sa campagne publicitaire avec la chanteuse.

Trop osé, même pour MTV

Madonna récidive une année plus tard. Elle suscite une telle controverse que même MTV refuse de diffuser sa vidéo accompagnant le titre "Justify My Love".

Réalisée par le photographe de mode français Jean-Baptiste Mondino, "Justify My Love" dépeint des pratiques de bondage et autres dans un hôtel. Les acteurs ont confié par la suite que les lignes entre le spectacle et la réalité étaient devenues bien floues pendant le tournage.

La controverse réussit à la chanteuse et la vidéo pour "Justify My Love" battra des records de vente, avant l'apparition de Youtube.

Des tournées agitées

Madonna a également fait sensation lors de ses tournées, dont plusieurs lui ont rapporté plus de cent millions de dollars. Sa tournée "Blond Ambition" en 1990 était hautement sulfureuse avec sa célébration du sexe et, avec les danseurs, de l'homosexualité qui était moins communément acceptée à l'époque.

C'est lors de cette tournée que Madonna a adopté les soutiens-gorges coniques dessinés par Jean-Paul Gaultier et qui sont associés souvent à son image.

'Sex,' le livre

Même certains de ses admirateurs trouvent en 1992 qu'elle est allée trop loin en publiant un livre intitulé tout simplement "Sex". On y voit des clichés de la chanteuse dans des positions suggestives.

L'ouvrage devient un best-seller mais éclipse quelque peu l'album "Erotica" sorti simultanément. Madonna a répété qu'elle n'éprouvait aucun regret pour ce livre. Pour certains de ses admirateurs, "Sex" annonçait l'explosion ultérieure de la pornographie.

Des baisers passionnés sur scène

Madonna est devenue une aînée pour beaucoup dans la profession. Elle n'en réussit pas moins à toujours faire parler d'elle.

Aux récompenses de MTV pour les vidéos de la musique en 2003, la chanteuse a embrassé passionnément ses jeunes cadettes, Christina Aguilera et Britney Spears.

Madonna a enfin fait une apparition surprise au festival californien de Coachella en 2015 où elle fit sensation en se jetant sur les lèvres du rappeur Drake.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS