Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La chanteuse américaine Madonna a surpris ses admirateurs lundi soir lors d'un concert à Washington en affirmant, de manière ironique selon elle, que Barack Obama était musulman. Elle a appelé à voter pour lui le 6 novembre.

Dans une vidéo publiée sur YouTube par des spectateurs, la chanteuse se livre à un discours politique enflammé sur la liberté.

"Il est extraordinaire et incroyable de penser que nous avons un Afro-américain à la Maison blanche... Nous avons un musulman noir à la Maison blanche... Cela signifie qu'il y a un espoir dans ce pays. Obama défend les droits des homosexuels, alors soutenez-le", a-t-elle lancé.

Barack Obama, qui est de confession chrétienne, a souvent été l'objet de rumeurs erronées sur le fait qu'il était musulman ou qu'il n'était pas né sur le territoire américain.

Polémiques

La chanteuse, actuellement en tournée pour la promotion de son dernier album "MDNA", a expliqué qu'elle avait eu l'intention de faire de l'humour en désignant Obama comme un "musulman noir".

Madonna a fait plusieurs fois la une des journaux ces derniers mois pour ses prises de position politiques. Au mois de juillet, lors d'un concert au Stade de France, elle avait fait diffuser un clip vidéo dans lequel la présidente du Front national, Marine Le Pen, apparaissait brièvement affublée d'une croix gammée sur le front.

En août, elle avait donné un concert en Russie pour la reconnaissance des droits des homosexuels et avait apporté son soutien aux chanteuses du groupe punk Pussy Riot après leur condamnation à trois ans de prison pour une manifestation anti-Poutine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS