Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Serena Williams (WTA 9) est bel et bien de retour. L'Américaine a corrigé Victoria Azarenka (WTA 1) 6-1 6-3 en finale du tournoi WTA de Madrid.
L'Américaine, qui n'a réintégré le top 10 mondial que début avril après une année 2011 perturbée par les blessures et les maladies, a fait une démonstration de puissance durant tout le tournoi. En vraie patronne du circuit, elle a signé dimanche sa 13e victoire consécutive, toutes sur terre battue, la surface qui lui convient pourtant le moins. Elle s'est offert son deuxième titre cette année (le 41e de sa carrière), après celui acquis il y a un mois à Charleston (EU).
Pour Azarenka, cette défaite est un terrible coup d'arrêt, elle qui avait largement dominé le début de saison (2 défaites seulement jusqu'ici). Comme terrorisée par une adversaire qu'elle n'a battue qu'une fois en désormais huit rencontres, la Biélorusse a vécu un cauchemar pendant 1h04.
Avec trois doubles fautes dans ses deux premiers jeux de service, la no 1 mondiale a permis à la cadette des Williams de mener rapidement 4-0. Elle lui a offert cette première manche sur une nouvelle double faute. Le second set a été quasiment une copie conforme, l'Américaine se détachant facilement 3-0.
Durant toute la rencontre, Williams n'a cessé d'agresser Azarenka, qui a souffert le martyre sur son engagement (seulement 6 points marqués sur son second service sur l'ensemble du match !). Dans le même temps, la Biélorusse a été incapable d'inquiéter sa rivale, impeccable sur son service: 14 aces, 91% de points marqués sur sa première balle.

ATS