Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Il manque décidément toujours un petit quelque chose à Stanislas Wawrinka (ATP 21) pour véritablement bousculer la hiérarchie mondiale.
En 8e de finale du Masters 1000 de Madrid, le Vaudois a subi la loi du tenant du titre et actuel meilleur joueur au monde Novak Djokovic 7-6 (7/5) 6-4.
S'il brille par sa régularité sur le circuit - trois demi-finales et deux quarts de finale déjà en 2012 -, Wawinka éprouve cependant encore trop de difficultés face au gotha planétaire. Il avait à Madrid l'occasion de battre pour la première fois de sa carrière un numéro un mondial et de mettre fin à une série de sept défaites face à Djokovic (bilan désormais de 10-2). Las pour le droitier de St-Barthélémy, tous les efforts qu'il a fournis contre le Serbe et l'attitude conquérante qu'il a affichée n'ont pas été suffisants.
Ne lâchant rien même au plus fort de la pression, Wawrinka a livré un premier set de toute beauté, poussant Djokovic dans ses retranchements et gérant au mieux plusieurs situations délicates sur son service (7 balles de break sauvées sur 7, le plus souvent avec la manière). Mûr pour un exploit quelques jours seulement après avoir perdu en demi-finale à Estoril contre Del Potro, le Vaudois a toutefois eu bien de la peine à répondre aux coups de boutoir du no 1 mondial dans le jeu décisif, même après avoir réussi à effacer un mini-break de retard pour égaliser à 5-5.
Difficile de soutenir le rythme imposé par le Serbe. Encore à bout de souffle et vraisemblablement déçu par la perte de cette première manche, Wawrinka a ensuite cédé son engagement sur un jeu blanc (2-1 pour Djokovic). Or, en dépit d'une honorable opposition, il n'a plus jamais eu "Nole" dans sa ligne de mire.

ATS