Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"La clé du match fut bien sûr son service. Mais ce ne fut pas seule arme aujourd'hui". Magnus Norman a été vraiment comblé par la performance de son protégé.

"Il est toujours resté dans le même plan de jeu. Il convenait d'agresser sans relâche Nishikori", poursuit le Suédois qui est bien sûr revenu sur le scénario du tie-break du troisième set. "La nervosité explique sans doute pourquoi il a laissé filer ces balles de match, dit-il. Mais à 6/6, il a démontré pourquoi aujourd'hui il est aussi fort. Il est resté calme. Il n'a pas cédé à la panique. Il a poussé Nishikori à la faute. Et ensuite, il a lâché ce dernier ace".

Magnus Norman ne veut pas encore entendre parler de doublé. "C'est encore bien trop loin dans notre esprit à Stan et à moi. Savourons cette victoire contre Nishikori dans un premier temps, explique-t-il. Puis nous nous pencherons sur la demi-finale. Vous savez, le secret dans un tournoi du Grand Chelem est vraiment de prendre match après match. Aucune partie n'est jouée d'avance. Même sur la première, si tu n'es pas à ton affaire, tu te retrouves dans l'avion du retour sans savoir trop pourquoi. C'est aussi simple que cela !"

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS