Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le prévenu affirme s'être rendu en Syrie dans le but d'aider à distribuer des biens de première nécessité (archives).

KEYSTONE/AP/UNCREDITED

(sda-ats)

Arrêté en février dernier, un présumé djihadiste considéré comme une figure-clé dans les cercles islamistes de Winterthour, reste en détention provisoire. Le Ministère public de la Confédération l'accuse d'avoir été un combattant de l'Etat islamique.

Le Tribunal pénal fédéral (TPF) a confirmé son maintien en détention jusqu'au 15 août prochain en raison des risques de collusion et des forts soupçons qui planent sur lui. Le prévenu a été arrêté en février.

Agé de trente ans, né d'un père italien et d'une mère originaire d'ex-Yougoslavie, cet homme s'est converti à l'islam il y a plusieurs années. Le Ministère public de la Confédération lui reproche non seulement d'avoir rejoint l'Etat islamique mais aussi d'avoir incité des jeunes à s'y rendre.

L'accusé reconnaît s'être rendu à Alep et avoir séjourné dans un camp proche des zones de combat. Il admet avoir été lourdement armé et avoir assumé un service de garde dans ce camp islamiste.

Photos en tenue de combattant

S'il reconnaît des contacts suivis avec des extrémistes, il nie cependant avoir participé à des combats, révèle l'arrêt du TPF. Le prévenu affirme s'être rendu en Syrie dans le but d'aider à distribuer des biens de première nécessité.

Le Ministère public de la Confédération réfute cette thèse. Il relève que les enquêteurs sont en possession de nombreuses photos où l'accusé pose en tenue de combattant. Le trentenaire est soupçonné d'avoir violé la loi fédérale interdisant Al-Qaïda et l'Etat islamique et de soutien à une organisation criminelle.

Autres procédures ouvertes

Depuis son arrestation, d'autres procédures pénales ont été ouvertes contre des coaccusés. Le prévenu fait également l'objet d'une procédure pour escroquerie et autres infractions, qui a été ouverte dans le canton de Zurich.

Amateur de sports de combat, l'homme est considéré comme une figure influente dans les milieux islamistes de Winterthour. Il est soupçonné d'avoir joué un rôle dans la radicalisation de plusieurs jeunes musulmans, dont certains sont aussi partis en Syrie. (arrêt BH.2016.2 du 27 juin 2016)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS