Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le vainqueur du premier tour de l'élection à la mairie de Delémont, le candidat du PCSI Damien Chappuis, affrontera sa rivale du CS-POP-Verts Esther Gelso lors du 2e tour le 12 avril. Ces deux noms figurent sur la liste des candidatures à l'échéance des délais.

Damien Chappuis s'était placé en tête dimanche avec 31,6% des suffrages (1170 voix). Le candidat PDC Martial Courtet, poulain du maire démissionnaire Pierre Kohler, avait obtenu 23% des suffrages (853 voix). Quant à Esther Gelso, elle arrivait troisième - une surprise - avec 19,4% des suffrages. Le PS avait subi un revers: son candidat Gilles Froideveaux ne s'était placé que 4e, avec 15,6%.

Six prétendants étaient dans la course au premier tour. Tous avaient la possibilité de se représenter au second. Les résultats de cette élection complémentaire seront une indication de la force des partis quelques mois avant les élections fédérales et cantonales.

Jeu des alliances

La campagne en vue du 2e tour permettra aussi de clarifier le jeu des alliances à gauche comme à droite. Fief de la gauche durant 56 ans, la capitale jurassienne avec ses 12'000 habitants avait basculé à droite avec Pierre Kohler et sa victoire sur son adversaire socialiste en décembre 2008. L'élu PDC avait été réélu tacitement en 2012.

L'ex-maire PDC de Delémont Pierre Kohler, qui a quitté son poste samedi, n'abandonne pas pour autant la politique. Il s'est mis à la disposition de son parti pour la course au Conseil des Etats.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS