Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les partis indépendantistes catalans pourraient obtenir la majorité absolue au Parlement régional à l'issue des élections du 27 septembre, si l'on en croit un sondage publié dimanche par le quotidien catalan El Periodico. La mobilisation des indécis sera "décisive".

La liste Junts pel Si, qui réunit les nationalistes conservateurs du CDC et les indépendantistes de gauche d'ERC, obtiendrait 38,8% des suffrages, ce qui lui assurerait de 60 à 62 députés. Avec 6% des voix, les indépendantistes de gauche du CUP auraient eux 7 ou 8 élus. Le total serait donc de 67 à 70 députés, alors que la majorité absolue est fixée à 68 sièges.

Mais si Junts Pel Si a toujours estimé qu'avoir la majorité au Parlement permettait aux indépendantistes de poursuivre le processus vers l'indépendance, la CUP de son côté a toujours affirmé que cela ne serait légitime que si l'ensemble des formations indépendantistes recueillaient plus de 50% des suffrages - ce qui ne serait pas le cas puisque, selon le sondage, elles ne totaliseraient que 44,8%.

Or, sans les voix de la CUP au Parlement, les indépendantistes n'auront plus non plus la majorité absolue en sièges.

Etant donné cette situation, "la mobilisation ou pas de ceux qui sont encore indécis pourrait être un facteur décisif pour engager (la région) vers une voie ou l'autre", écrit le journal. Le sondage prévoit une participation de 70 à 72%.

Parmi les autres partis, la formation de centre-droit récolterait 19,9% des suffrages, Catalunya Si que es Pot, qui comprend le parti de gauche radicale Podemos, 12,4%, les socialistes 10,3% et le PP conservateur 7,9%.

ATS