Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Informer son partenaire lorsqu'on est atteint d'une maladie sexuellement transmissibles: c'est le thème de la nouvelle campagne LOVE LIFE lancée vendredi par l'OFSP. Le fait d'en parler permet d'augmenter le nombre de dépistage et contribue à la prévention de ces infections dont fait partie le sida.

Avec les messages "Peu importe comment, mais dites-le...", ou "Vous ne pourrez pas lui cacher éternellement", l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) veut inciter les gens atteints de syphilis, de gonorrhée ou du sida à ne pas cacher ou banaliser le diagnostic.

Spots TV et affiches

Car même si elles ne présentent pas de symptôme comme des démangeaisons, ces infections peuvent avoir de graves conséquences pour la santé, a relevé l'OFSP lors d'une conférence de presse à Berne. Et elles se transmettent au partenaire.

La campagne est lancée conjointement par l'OFSP, l'Aide suisse contre le sida (ASS) et la fondation Santé Sexuelle Suisse (SGS). Elle sera diffusée dès lundi par spots TV et sur affiches et s'adresse à toute la population, mais surtout aux personnes à risque comme les travailleurs du sexe ou une partie des homosexuels.

Conseils sur internet

Aborder avec son partenaire un sujet aussi délicat peut être difficile. Mais pour faciliter la communication, la campagne propose des aides comme recourir aux SMS, courriels et lettres. Des conseils sont disponibles sur le site www.check-your-lovelife.ch.

Informer son partenaire permettra en effet de diminuer la progression des maladies sexuellement transmissibles, estiment les milieux de la prévention. Car l'effort s'avère plus que nécessaire. Après un recul sensible des IST entre 1990 et 2000, les spécialistes de la santé constatent une recrudescence depuis une décennie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS