Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le gouvernement des Maldives a ordonné la fermeture des spas des hôtels de luxe sur l'ensemble de cet archipel de l'océan Indien. Les autorités ont ainsi donné suite aux protestations d'un parti islamiste qui affirme que ces spas sont des lieux de prostitution.

Le ministère du Tourisme a demandé à tous les hôtels des 1192 îlots coraliens des Maldives de fermer leurs spas et leurs centres de soins esthétiques et de massage, avec effet immédiat, a déclaré vendredi un responsable du gouvernement, sous couvert de l'anonymat.

Le parti d'opposition Adhaalath, un mouvement religieux conservateur, a organisé des manifestations à Male, la capitale, la semaine dernière, affirmant que les spas étaient des lieux de prostitution.

Secteur majeur de l'économie

Le tourisme est un secteur majeur de l'économie des Maldives. L'archipel est surtout une destination de luxe, dont la clientèle repose notamment sur les voyages de noces. Le pays a accueilli cette année plus de 850'000 touristes.

L'hôtel de luxe Huvafen Fushi, dont une chambre avec vue sur l'océan coûte 10'440 dollars la nuit, a indiqué que le spa restait ouvert vendredi. "Nous avons entendu ces informations mais notre spa reste ouvert", a déclaré un responsable de l'hôtel.

ATS