Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Malgré ses frasques, Silvio Berlusconi compte rester au pouvoir

Rome - Le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi a rejeté comme des "attaques indignes", les révélations publiées par la presse sur ses frasques présumées avec des call-girls, dont une mineure. Il a affirmé qu'il comptait rester au pouvoir tant qu'il aura le soutien populaire.
"Je reste malgré les attaques quotidiennes infondées à mon encontre et je resterai tant que les Italiens m'apporteront leur soutien", a déclaré M. Berlusconi, à l'ouverture d'une réunion de la direction nationale de son parti Peuple de la liberté (PDL), jeudi à Rome.
"Nous ne ferons pas un pas en arrière (en démissionnant, ndlr) mais cinq pas en avant", a poursuivi le président du Conseil italien. Il a affirmé que "le gouvernement a les soutiens suffisants (au parlement, ndlr) pour continuer".
M. Berlusconi a dit faire l'objet "d'attaques indignes et abjectes", à propos de déclarations à la presse faites depuis une semaine par plusieurs call-girls et Ruby alias Karima El Mahroug, une jeune Marocaine, mineure à l'époque des faits.
Fêtes privées"Les campagnes de boue fondées sur le mensonge ne m'arrêteront pas. Si je le faisais je trahirais la confiance des Italiens", a poursuivi M. Berlusconi.
Les scandales sont d'abord l'affaire Rubygate avec une enquête ouverte par le parquet de Milan pour incitation à la prostitution de mineure contre une ex-assistante dentaire devenue conseillère régionale du PDL en Lombardie, un agent de starlettes et un présentateur télé ami intime de Silvio Berlusconi.
Ils sont soupçonnés d'avoir organisé notamment pour Silvio Berlusconi, 74 ans, dans sa résidence d'Arcore près de Milan des fêtes avec des jeunes femmes, rémunérées 5000 euros la soirée dont Ruby.
L'autre affaire est celle concernant Nadia Macri, 28 ans, qui a raconté à des magistrats du parquet de Palerme, avoir reçu 10'000 euros pour des rencontres intimes avec M. Berlusconi dans sa résidence sarde de Villa Certosa pendant des fêtes, pimentées de marijuana, où elle aurait croisé des mineures.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.