Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Näfels a remporté la finale de la Coupe de Suisse à Fribourg à la faveur de son succès 3-1 contre Lausanne UC. Chez les dames, Volero Zurich s'est imposé sans surprise contre Guin sans égarer un set.

Dans la salle St-Léonard devant 2750 spectateurs, Näfels et le LUC ont livré une partie attractive, passionnante et truffée d'actions spectaculaires. Elle s'est terminée avec un 9e sacre en Coupe mérité des Glaronais. L'équipe dirigée par le coach tchèque Dalibor Polak a prouvé qu'elle possédait un excellent moral et a pu gommer son mauvais départ sans problème.

Lausanne avait dominé la première manche 25-18 et semblait bien parti pour s'adjuger le deuxième après avoir mené 11-6. Mais Näfels a réagi et a retourné un 22-23 dans la phase finale du deuxième set en un précieux 25-23. La finale avait définitivement tourné en faveur des Glaronais. Ils étaient nettement la meilleure équipes au cours des deux derniers sets remportés 25-21 et 25-20.

Lausanne essaiera de prendre sa revanche en finale des play-off où les Vaudois seront opposés à Amriswil.

Onze succès sur douze finales

Chez les dames, Volero Zurich a remporté sa 11e Coupe de Suisse sur les 12 dernières éditions en battant Guin 3-0 (25-17 25-15 25-20).

Malgré un passage à vide au début et au milieu du troisième set, les Zurichoises ont évolué bien au-dessus.

La finale 2015 avait déjà opposé ces deux équipes, pour un même résultat. Cette fois, les Fribourgeoises ont grappillé quelques points de plus, mais cela restera anecdotique vu la domination des Zurichoises. Les professionnelles des bords de la Limmat, qui s'entraînenent deux fois par jour, comptent dans leurs rangs six joueuses culminant à 1m90 ou plus.

Dans ces conditions, s'imposer au filet relevait de la mission impossible pour Guin, qui a mis cependant un point d'honneur à offrir quelques beaux échanges au public, notamment au cours d'un troisième set où elles ont mené 17-16. Mais Volero a pu compter sur la force de frappe de son Ukrainienne Olesia Rykhliuk - meilleure joueuse du match avec 26 pts! - à chaque fois que la situation devenait un tant soit peu délicate.

Depuis 2005, Volero Zurich a remporté toutes ses finales sur le score de 3-0, à l'exception de celle de 2008 (3-1 "seulement" contre Pfeffingen).

Avec le Championnat, Volero est désormais invaincu au plan national depuis 145 rencontres.

ATS