Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Madrid - Deux travailleurs humanitaires espagnols enlevés en novembre dernier par Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ont été libérés, a annoncé Madrid. Leur relaxe serait liée au rapatriement d'un Malien condamné en Mauritanie pour son rôle dans l'enlèvement, d'après un expert européen du terrorisme.
"Il sont sains et saufs après 268 jours entre les mains de leurs ravisseurs, 268 jours d'inquiétudes et d'efforts de la part du gouvernement pour obtenir leur libération", s'est félicité le président du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero.
Des membres de leur famille accompagnent les officiels envoyés à la rencontre des deux hommes, membres du personnel de l'organisation Barcelona-Accio Solidario, a-t-il précisé. Les deux rescapés étaient attendus à Barcelone dans la soirée.
Le quotidien El Pais avait indiqué dans la matinée que Roque Pascual et Albert Vilalta étaient en route vers la frontière entre le Mali et le Burkina Faso. Francesc Osan, directeur d'Accio Solidaria, a confirmé qu'ils étaient maintenant dans une "zone sûre", sans donner plus de détails.
Rançon?"Cela met fin à un acte de terrorisme qui n'aurait jamais dû avoir lieu", a poursuivi le chef du gouvernement espagnol, avant de "remercier les différents gouvernements, surtout ceux de la zone où s'est produite cette prise d'otage".
M. Zapatero n'a pas précisé les conditions de leur libération. Les deux hommes avaient été enlevés en compagnie d'une collègue nommée Alicia Gamez. Cette dernière a été relâchée en mars.
D'après un expert européen du terrorisme ayant requis l'anonymat, la libération des deux derniers otages serait liée au rapatriement d'un Malien condamné en Mauritanie pour son rôle dans l'enlèvement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS