Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), se réuniront dimanche à Abuja pour adopter un plan d'intervention militaire dans le nord du Mali occupé par des islamistes armés, a annoncé la CEDEAO. Jeudi, des discussions avaient lieu avec la médiation du Burkina Faso à Ougadougou.

Le général Sékouba Konaté, ancien président de transition de la Guinée qui supervise pour l'Union africaine (UA) la préparation d'une intervention militaire, devait rencontrer la président burkinabè Blaise Compaoré.

Et Hamada Ag Bibi, un émissaire d'Ansar Dine, un des groupes islamistes qui occupent le nord du Mali, est arrivé en provenance d'Alger pour participer à des discussions avec M. Compaoré, a indiqué Ansar Dine.

A Abuja, le porte-parole de la CEDEAO, Sunny Ugoh, a lui indiqué que le sommet des chefs d'Etat serait précédé vendredi par une réunion dans la capitale nigeriane des ministres de Affaires étrangères et de la Défense de l'organisation régionale.

4000 militaires prévus

Une fois adopté, le plan d'intervention "sera alors transmis par l'entremise de l'Union africaine, avant le 15 novembre, au Conseil de sécurité des Nations unies, qui, le 12 octobre, avait voté une résolution donnant à la CEDEAO 45 jours pour préciser ses plans de reconquête du Nord-Mali", selon un communiqué de l'organisation.

Réunis mardi à Bamako, les chefs d'état-major de la CEDEAO avaient adopté ce qu'ils appellent un "concept d'opérations harmonisé", en réalité un plan de reconquête armée du nord du Mali.

Des sources proches des rencontres de Bamako ont indiqué qu'il avait été proposé que la force totalise 4000 hommes au lieu des 3000 initialement prévus et que des éléments "non africains" y participent.

Accusation lancée

Une fois qu'il aura pris connaissance du plan d'intervention, le Conseil de sécurité de l'ONU devra se prononcer pour, éventuellement, voter une résolution donnant le feu vert définitif au déploiement de la force.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS