Toute l'actu en bref

Manchester United a gagné l'Europa League en battant Ajax Amsterdam 2-0 en finale à Stockholm. Ce succès prend une portée très symbolique, deux jours après l'attentat qui a touché la ville anglaise.

Plus solides, plus expérimentés, plus réalistes, les Anglais n'ont pas laissé la moindre chance à leurs adversaires. Les buts de cette victoire logique ont été inscrits par Pogba (18e) et Mkhitaryan (48e) dans une finale qui s'est révélée de qualité assez moyenne. On peut aussi souligner le fait que Romero n'a pas eu le moindre arrêt notable à effectuer...

Paul Pogba a placé les siens sur les bons rails dès la 18e. Le tir du joueur le plus cher au monde, dévié par Sanchez, ne laissait aucune chance au gardien Onana. Le Français a ainsi évité de se trouver du côté des perdants dans une troisième finale consécutive, après la Ligue des champions 2015 (avec la Juventus) et l'Euro 2016 (avec la France).

Couvert de louanges avant cette finale, le jeu de l'Ajax n'a jamais pu se développer face à l'organisation défensive mise en place par les Mancuniens. Ceux-ci ont manifesté une supériorité physique dans les duels, ainsi qu'une qualité évidente pour faire déjouer les Néerlandais.

Ajax a beau avoir eu le ballon plus souvent dans ses pieds, mais il s'est régulièrement brisé sur le bloc implacable d'en face. Les attaquants n'ont pas pu être servis dans de bonnes conditions. Menant 1-0, les Red Devils pouvaient attendre et spéculer sur un contre.

Manchester United douchait les espoirs néerlandais dès la reprise. Mkhitaryan profitait d'une déviation de Smalling après un corner botté par Mata pour faire le break (48e) décisif. L'Ajax n'allait pas s'en remettre, à l'image d'un Dolberg transparent et remplacé à l'heure de jeu.

Outre le fait d'avoir enrichi son palmarès et procuré une joie bienvenue à ses supporters dans les circonstances actuelles difficiles, Manchester United a reçu le bonus espéré sous la forme d'un ticket pour la prochaine Ligue des champions. Cela permet à José Mourinho et ses hommes de sauver leur saison, conclue à un décevant 6e rang en Premier League.

ATS

 Toute l'actu en bref