Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le club de football anglais de Manchester United devrait entrer en bourse vendredi à New York pour lever quelque 233 millions de dollars afin de réduire son énorme dette. Le prix de l'action sera de 14 dollars, soit en-dessous de la fourchette de 16 à 20 dollars envisagée fin juillet.

Manchester United, où évoluent l'Anglais Wayne Rooney et le Français Patrice Evra, espérait alors pouvoir se valoriser à environ 2,9 milliards de dollars. Le club indique cependant dans son communiqué qu'il pourrait mettre en vente 2,5 millions d'actions supplémentaires dans le cadre d'options de surallocation si les investisseurs se montraient intéressés.

Vendredi, le club mettra en vente 8,3 millions de nouvelles actions et 8,3 millions d'actions appartenant à son propriétaire, l'homme d'affaires américain Malcolm Glazer.

Le club, l'un des plus populaires de la planète, avait déjà précisé qu'il entendait utiliser tous les revenus nets de cette offre pour réduire son endettement, qui s'élevait à la fin du premier trimestre à 423,3 millions de livres (664 millions de dollars).

Bénéfice de 19,7 millions de dollars

Manchester United a dégagé un bénéfice de 12,6 millions de livres (19,7 millions de dollars) en 2011 pour un chiffre d'affaires de 331 millions de livres (518,5 millions de dollars).

Des chiffres qui devraient influencer favorablement les investisseurs. Manchester United a annoncé la semaine dernière un accord de sponsoring record de 559 millions de dollars avec le géant automobile américain General Motors (GM) pour faire figurer sa marque phare Chevrolet sur ses maillots.

Parmi les facteurs de risque pour ses actionnaires, le club de football précise qu'il est "dépendant de la popularité et de la performance de son équipe". Il dépend aussi de sa "capacité à retenir des employés clés, y compris les joueurs".

Manchester United appartient depuis 2005 à Malcolm Glazer, qui détient aussi des intérêts dans des clubs de football américain, à la suite d'une opération qui a lourdement augmenté la dette du groupe. Le titre avait alors été retiré de la Bourse de Londres, où il était coté depuis onze ans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS