Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Douze des 70 militaires suspects avaient déjà été démis de leurs fonctions au sein des forces armées, précise l'agence de presse Anadolu (image d'illustration).

KEYSTONE/AP/MEHMET GUZEL

(sda-ats)

La justice turque a émis des mandats d'arrêt visant 70 personnes, dont 58 soldats en fonction, ont annoncé jeudi les médias publics. Ils sont soupçonnés de soutien au prédicateur Fethullah Gülen, accusé d'avoir fomenté le coup d'Etat manqué de juillet 2016.

Ces mandats d'arrêts interviennent à la suite d'une opération de police dans la province de Konya (centre) et de descentes simultanées dans toute la Turquie, rapporte l'agence de presse Anadolu. Douze des 70 suspects avaient déjà été démis de leurs fonctions au sein des forces armées, précise l'agence.

Les arrestations de gülenistes présumés sont quasi quotidiennes en Turquie dans le cadre de la vague de répression qui a suivi le putsch manqué du 15 juillet 2016. Exilé aux Etats-Unis, Fethullah Gülen nie toute implication.

Plus de 50'000 personnes, dont des milliers de fonctionnaires et membres des forces de sécurité, ont été arrêtés et incarcérés dans l'attente de leur procès et 150'000 autres limogées ou suspendues de leurs fonctions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS