Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quelque 700 personnes ont manifesté jeudi à Lausanne pour le droit au logement. Une vaste coalition allant des squatteurs aux syndicats, en passant par les jeunes en formation et l'Asloca, a dénoncé la pénurie et "les milieux immobiliers qui en profitent éhontément".

"Trouver un logement à des prix abordables dans le canton de Vaud constitue un véritable cauchemar. Nous devons habiter toujours plus loin de notre lieu de travail, ce qui augmente le nombre de pendulaires", ont dénoncé les organisateurs dans leur tract.

"Se loger de manière décente est un besoin fondamental. Le droit au logement doit primer sur les profits des milieux immobiliers". Le cortège parti de la place St-François est passé devant le siège des régies ainsi que devant la Chambre vaudoise immobilière, les manifestants les huant copieusement.

Asloca présente

Si le droit au logement est une revendication de longue date de l'extrême-gauche et des milieux alternatifs, la présence de l'Asloca était plus inhabituelle. "Manifester n'est pas notre style, nous avons préféré jusqu'ici la voie institutionnelle. Mais on voit qu'elle est facilement bloquée dans le canton", a expliqué à l'ats César Montalto, président de l'Asloca-Vaud.

La pénurie sévit dans le canton depuis 1979, à l'exception des années 1992-1998, rappelle M. Montalto. Mais elle a atteint un niveau insupportable.

"La pénurie est l'origine de tous les maux" du marché locatif, selon le représentant des locataire: les hausses massives de loyers à chaque changement de bail, des refus de baisses de loyer, le manque d'entretien des appartements ou encore d'autres agissements à la limite de la légalité.

Les projections démographiques prévoient un tiers d'habitants de plus dans le canton de Vaud en 2040. "On va les mettre où?", s'inquiète M. Montalto.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS