Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des centaines de personnes ont protesté samedi à Tunis "contre le terrorisme" après une attaque ayant tué mercredi quatre gendarmes, attribuée à des djihadistes liés à al-Qaïda. La manifestation s'est déroulée sur l'avenue Habib Bourguiba placée sous haute surveillance policière.

"Tunisie libre, terrorisme dehors !", ont scandé les participants. Une manifestante s'est dite déçue par l'affluence alors que les deux principaux partis du pays avaient exhorté leurs partisans à défiler. "C'est très, très peu", a regretté cette retraitée venue à l'appel de Nidaa Tounès, le premier parti de Tunisie après les dernières élections.

Quatre policiers tués

Nidaa Tounès a appelé à cette marche après la mort dans la nuit de mardi à mercredi de quatre gendarmes près de Kasserine, au pied du mont Chaambi, principal maquis djihadiste de Tunisie. Le parti islamiste Ennahda, deuxième force au Parlement, a demandé à ses partisans de se joindre à la marche.

La Tunisie est confrontée depuis la révolution de 2011 à un essor des violences djihadistes. Les forces de sécurité tentent de neutraliser depuis 2012 les djihadistes retranchés sur le mont Chaambi sans y parvenir malgré des bombardements et des opérations militaires au sol répétées.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS