Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Manifestation anti-avortement à Dublin à 15 jours du référendum

Les autorités irlandaises, incarnées par le premier ministre Leo Varadkar (au centre), prônent le oui (archives)

KEYSTONE/AP PA/TOM HONAN

(sda-ats)

Des milliers de personnes se sont rassemblées samedi près du parlement irlandais à Dublin pour appeler à voter non au référendum qui se tiendra le 25 mai et pourrait aboutir à une libéralisation de l'avortement. "Sauvez des vies, votez non" était placardé.

Dans la foule massée sur Merrion Square, au coeur de la capitale irlandaise, des pancartes montrant des foetus étaient brandies, sur lesquelles on pouvait lire "Là ou il y a de la vie, il y a de l'espoir", "Ce pourrait être votre nièce, votre amie, votre petite-fille" ou encore "mon coeur à commencé à battre à 22 jours".

A la tribune se sont succédé des responsables associatifs, des médecins et des femmes ayant subi des avortements et l'ayant regretté. Ils ont tous pris la parole pour défendre la législation actuellement en vigueur, qui n'autorise l'avortement qu'en cas de danger pour la vie de la mère.

"Un véritable système de santé sauve des vies, il ne les abrège pas", a déclaré au micro la porte-parole de l'association Pro-Life Campaign, Cora Sherlock.

Dans la matinée, un appel à voter oui au référendum, signé par plus d'un millier de médecins soutenant le droit à l'avortement avait été présenté à Dublin.

Le 25 mai, les Irlandais sont appelés à voter pour abroger le 8e amendement à la Constitution, adopté par référendum en 1983, et qui garantit "le droit à la vie" de l'embryon, en tenant compte du "droit égal à la vie de la mère".

Selon un récent sondage réalisé par Kantar Millward Brown pour le journal Sunday Independent, 45% des électeurs sont favorables à une libéralisation des règles encadrant l'avortement, alors que 34% s'y opposent (18% d'indécis).

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.