Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une cinquantaine de personnes ont manifesté, sous les yeux des policiers, contre la venue de l'ancien conseiller fédéral Christophe Blocher à Glovelier (JU).

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

Une cinquantaine de personnes ont manifesté bruyamment mercredi soir à Glovelier (JU) contre la venue de Christoph Blocher. L'ancien conseiller fédéral était invité par l'UDC Jura pour une conférence publique. Son exposé n'a pas été perturbé.

Le collectif altermondialiste jurassien avait appelé la population à venir manifester son opposition aux idées de l'ancien président de l'UDC Suisse. Il dénonçait également l'acquisition par Christoph Blocher de plusieurs titres de la presse suisse.

La salle polyvalente où s'est exprimé Christoph Blocher était placée sous haute surveillance. Au moins six policiers en uniforme, parmi eux le commandant de la police cantonale jurassienne, et autant d'agents d'un service privé de sécurité étaient déployés autour du bâtiment. D'autres policiers étaient en réserve dans un véhicule.

Regroupés derrière une banderole avec l'inscription "Blocher les milliards de l'arrogance", les manifestants ont sifflé et hué les sympathisants de l'UDC qui venaient assister à la conférence. La situation a failli dégénérer lorsque le conseiller de ville UDC de Delémont Dominique Baettig a reçu un caillou à la tête.

Esprits échauffés

La police cantonale jurassienne a dû intervenir à plusieurs reprises pour calmer les esprits passablement échauffés. Mais le politicien zurichois a pu tenir normalement son discours sur la Suisse et l'Union européenne (UE), la salle n'ayant pas de fenêtre. Les manifestants ont quitté les lieux après une heure.

La venue de Christoph Blocher dans le canton du Jura a déjà échauffé les esprits en 2005. Des altermondialistes et des membres du groupe Bélier avaient réservé un accueil pour le moins bruyant au tribun zurichois lors du Marché-Concours de chevaux de Saignelégier.

Cinq ans plus tard, l'assemblée des délégués de l'UDC Suisse à Delémont avec Christoph Blocher avait nécessité un important dispositif policier. Mais aucun manifestant n'était venu troubler l'assemblée du parti.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS