Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plusieurs milliers de travailleurs sont attendus samedi après-midi à Berne pour y défendre la place industrielle suisse. A l'appel du syndicat Unia, les manifestants revendiquent un renforcement de la convention collective de travail (CCT) et des emplois sûrs.

Le syndicat Unia appelle les autorités et les acteurs économiques à se mobiliser pour préserver le secteur industriel. La manifestation sur la Place fédérale se déroule deux semaines après l'annonce par le fabriquant de machines-outils Tornos de la suppression de 225 emplois à Moutier (BE) et La Chaux-de-Fonds.

Parallèlement à cette manifestation, Unia Transjurane a lancé une pétition de solidarité envers les collaborateurs de Tornos menacés de perdre leur emploi. Le texte lancé il y a quelques jours demande aussi la mise en oeuvre d'une politique industrielle forte et la tenue urgente d'assises régionales de l'industrie.

Renouvellement de la CCT

Les manifestants entendent donner un signal fort à l'intention des employeurs, à l'approche de négociations pour le renouvellement de la CCT de l'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux début novembre. L'actuelle CCT expire fin juin 2013. Le syndicat Unia estime que les acquis au niveau des conditions de travail sont menacés.

Unia appelle le Conseil fédéral à mener une politique industrielle et d'innovation faute de quoi quelque 10'000 emplois sont menacés. Il attend également de la Banque nationale qu'elle augmente le cours plancher de l'euro face au franc.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS