Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le drapeau écossais, ici sur un bâtiment gouvernemental de Londres, s'est retrouvé au coeur de la manifestation.

KEYSTONE/AP/LEFTERIS PITARAKIS

(sda-ats)

De trois à quatre mille personnes ont défilé samedi matin à Glasgow pour réclamer la tenue d'un deuxième référendum sur l'indépendance de l'Ecosse après la décision des Britanniques de quitter l'UE. De nombreux manifestants arboraient des drapeaux écossais.

Le Royaume-Uni a voté à 52% pour quitter l'UE lors du référendum du 23 juin. Mais l'Écosse a voté lors de ce scrutin à 62% pour rester dans le giron européen, ce qui a réveillé les scénarios d'une indépendance écossaise.

La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon avait déclaré dès le lendemain de la consultation du 23 juin que la question d'un deuxième référendum sur l'indépendance était désormais "sur la table". En 2014, les indépendantistes avaient échoué lors d'un premier référendum d'autodétermination, 55,3% des Ecossais votant pour rester dans le Royaume-uni.

Toutefois, selon un sondage YouGov publié samedi, 53% des Ecossais se prononceraient toujours en faveur d'un maintien au sein du Royaume-Uni en cas de nouveau référendum, contre 47% pour une indépendance.

Quelque 55% d'entre eux déclarent par ailleurs préférer vivre au sein d'un Royaume-Uni sorti de l'Union européenne plutôt que dans une Ecosse indépendante du Royaume-Uni mais toujours membre de l'Union européenne. Seuls 45% préférent la seconde option.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS