Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quelque 5000 travailleurs ont afflué samedi après-midi à Berne pour défendre la place industrielle suisse. A l'appel de quatre syndicats, ils ont revendiqué pacifiquement un renforcement de la convention collective de travail (CCT) et des emplois stables.

La manifestation s'est déroulée sous la pluie, sur la Place fédérale, au coeur de Berne. Elle était organisée par les syndicats Unia, syndicom, l'Association du personnel de la Confédération (APC) et celui du personnel des transports

Ces syndicats appellent les autorités et les acteurs économiques à se mobiliser pour préserver le secteur industriel plutôt que de "choyer les banques". Ce rassemblement est survenu deux semaines après l'annonce de la suppression de 225 emplois par le fabriquant de machines-outils Tornos à Moutier (BE) et La Chaux-de-Fonds (NE).

Lobby financier

"La place industrielle helvétique est en danger et les autorités font la politique de l'autruche", a lancé conseiller national Corrado Pardini (PS/BE). "L'heure est venue de mener une politique industrielle active axée sur la reconversion éco-sociale.

"En s'opposant à une politique industrielle, le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann se fait l'homme de main du lobby financier, a critiqué le socialiste bernois. Il a rappelé que l'industrie contribue pour environ 100 milliards de francs à l'activité économique du pays soit "près de trois fois plus que le secteur bancaire".

Sans politique industrielle en Suisse, des milliers d'emplois sont en danger. Pour M. Pardini, la forte mobilisation de samedi à Berne constitue un signe fort. La paix sociale devrait coûter quelque chose aux employeurs: "à partir d'aujourd'hui elle n'est plus gratuite", a-t-il dit.

La CCT de l'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux va expirera fin juin 2013. Les négociations en vue de son renouvellement débuteront en novembre entre les employeurs et les syndicats.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS