Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police a eu fort à faire samedi en raison de la tenue de manifestations non autorisées à Zurich. Une personne a été légèrement blessée, mais il n'y a pas eu de dégâts matériels.

Un premier rassemblement, d'une cinquantaine d'indignés, s'est déroulé pacifiquement devant la Bourse de Zurich, sous l'oeil vigilant des forces de l'ordre. Les policiers sont en revanche intervenus pour empêcher un cortège d'environ 150 autonomistes de gauche d'entrer dans la vieille ville.

La manifestation s'est terminée en fin d'après-midi, sans dégâts matériels. Mais peu après, des heurts ont éclaté entre une trentaine d'autonomistes de gauche et un groupe d'une dizaine de personnes "d'origine inconnue", a indiqué la police dimanche.

La police a fait usage de balles en caoutchouc pour mettre un terme à la bagarre. Un homme de 30 ans a été légèrement blessé. Les raisons exactes de la rixe ne sont pas encore connues, selon la police.

ATS