Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La péninsule ibérique a été samedi à la pointe des protestations contre l'austérité. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Lisbonne et dans diverses villes du Portugal, tandis qu'à Madrid les "indignés" ont organisé un concert de casseroles.

Au Portugal, les protestations ont pris un aspect festif et culturel avec la participation de nombreux artistes - comédiens, musiciens, chanteurs ou danseurs - notamment à Lisbonne où un podium a été installé sur la place d'Espagne, l'une des plus importantes de la capitale.

Des artistes ont également participé à des manifestations anti-austérité dans diverses villes du Portugal et notamment dans le nord à Porto et Braga.

En parallèle, le principal syndicat portugais, la CGTP, qui a appelé à la grève générale le 14 novembre, a fait défiler dans la capitale plusieurs milliers de sympathisants jusqu'au Parlement où doit être présenté lundi le budget pour 2013, d'une exceptionnelle rigueur.

Hausses d'impôts

En échange d'un plan de sauvetage de 78 milliards d'euros obtenu en mai 2011, le gouvernement portugais a mis en oeuvre un programme de réformes et de rigueur qui a contribué à aggraver la récession et le chômage. L'économie devrait reculer cette année de 3%, et le nombre de chômeurs devrait atteindre 16% de la population active.

Après avoir admis qu'il ne pourrait respecter ses engagements de réduction du déficit public, le gouvernement portugais a obtenu de la "troïka" (UE-FMI-BCE) représentant ses créanciers un allégement de ses objectifs, mais en échange il lui a fallu s'engager à de nouvelles mesures d'austérité. Il a opté pour une hausse généralisée des impôts.

Se faire entendre

Dans le centre de Madrid environ 2000 personnes ont manifesté à l'appel des "indignés", en scandant: "Nous ne devons rien à personne, nous ne payerons pas", le tout accompagné d'un concert de casseroles.

"L'idée, c'est de faire du bruit pour qu'ils nous entendent, mais nous savons déjà que ces dirigeants n'ont pas d'oreilles pour nous", a expliqué une manifestante.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS