Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes - ici à Berlin - pour exprimer le ras-le-bol face au harcèlement sexuel, aux violences et aux discriminations subies par les femmes.

KEYSTONE/EPA/TILL RIMMELE

(sda-ats)

Des centaines de personnes se sont rassemblées en face de Downing Street dimanche. Elles expriment leur ras-le-bol face au harcèlement sexuel, aux violences et aux discriminations subies par les femmes.

"Je suis venue ici aujourd'hui pour dire : ça suffit la violence envers les femmes et les filles dans le monde", a déclaré Kiyleigh, 29 ans, qui participait à cette "Marche des femmes" londonienne. "Je travaille avec des femmes victimes de violences domestiques, de violences sexuelles commises par des hommes et je ne veux plus voir ça", a poursuivi la jeune femme.

"ça suffit, ça suffit", a scandé la foule venue en nombre malgré la pluie et le froid devant la rue où habite la Première ministre, Theresa May. "Ne touche pas à mes droits" ou encore "Garde tes rosaires loin de mes ovaires" pouvait-on lire sur certaines pancartes.

"Non, ça veut dire Non. Le harcèlement sexuel n'est pas acceptable", a dit Liberty, 27 ans. Tenant en laisse son chien Gwen, elle brandissait une pancarte proclamant "Même ce chien sait ce que Non signifie". "Toutes les femmes que je connais ont été victimes de harcèlement, d'abus ou de viols, je l'ai été moi-même et je veux que ça n'arrive à aucune femme, nulle part", a-t-elle ajouté.

Manifestations hostiles

Dans la foule, certains tenaient aussi des pancartes hostiles à Donald Trump. Le président américain a annoncé récemment qu'il ne viendrait pas inaugurer comme prévu la nouvelle ambassade américaine à Londres, où il risquait d'être accueilli par des manifestations hostiles.

Aux Etats-unis, des centaines de milliers de personnes, dont les actrices Whoopi Goldberg à New York et Natalie Portman à Los Angeles, ont participé à des "Marches des femmes" anti-Trump, un an après de précédents rassemblements.

D'autres manifestations sont prévues dimanche dans quelques villes européennes, comme Paris ou Berlin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS