Navigation

Manifestations pro-kurdes à Genève, Berne et Lucerne

A Lucerne, la manifestation a réuni 600 à 700 personnes. KEYSTONE/ALEXANDRA WEY sda-ats
Ce contenu a été publié le 19 octobre 2019 - 19:21
(Keystone-ATS)

A Genève, Berne et Lucerne, des manifestations ont eu lieu samedi après-midi en soutien aux populations kurdes du nord de la Syrie. Les participants ont dénoncé l'invasion et les bombardements par la Turquie dans cette région frontalière.

A Genève, la manifestation était organisée par le Centre kurde des droits de l'homme, le Groupe pour une Suisse sans armée, la Communauté genevoise d'action syndicale et les partis socialiste, les Verts et Ensemble à Gauche.

Les participants, au nombre d'un millier environ, ont dénoncé les crimes de guerre commis par le régime de Recep Tayyip Erdogan depuis le début de l'offensive, le 9 octobre, après le retrait des forces américaines.

Le cortège est parti du square de Chantepoulet, proche de la gare, et a rejoint dans le calme, selon la police genevoise, la Place des Nations. Plusieurs personnalités politiques étaient présentes, dont le conseiller administratif de la Ville de Genève Rémy Pagani.

A Berne, ils étaient également un millier à demander l'arrêt immédiat des hostilités et des exportations d'armes ainsi qu'un gel des éventuels avoirs du gouvernement turc en Suisse. A Lucerne, 600 à 700 personnes sont descendues dans la rue.

Hormis quelques perturbations momentanées du trafic, la police ne signalait pas de problème majeur lié à ces cortèges. A Berne toutefois, les forces de l'ordre ont barré la route aux manifestants qui voulaient se diriger vers l'ambassade des Etats-Unis, accusés d'avoir "donné le signal de l'attaque".

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article