Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A l'occasion d'une visite au Caire en juin du chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian, les deux pays avaient réaffirmé leurs "communautés de vue" en matière de lutte contre le terrorisme (archives).

KEYSTONE/AP/AMR NABIL

(sda-ats)

La France et l'Egypte ont débuté lundi des exercices militaires communs dans les eaux territoriales égyptiennes, a annoncé l'armée égyptienne dans un communiqué. Ces manoeuvres dureront plusieurs jours.

Les entraînements baptisés "Cléopâtre 2017" mobilisent notamment des navires Mistral égyptiens et français, plusieurs frégates, des avions de combats égyptiens de type F-16, a indiqué le porte-parole des forces armées égyptiennes. Les exercices ont lieu dans les eaux territoriales égyptiennes, en Méditerranée et en mer Rouge.

Depuis 2015, l'Egypte a renforcé son arsenal militaire en achetant à la France 24 avions de combat Rafale, une frégate multimissions FREMM et des missiles pour un montant estimé à 5,2 milliards d'euros, ainsi que deux navires de guerre Mistral pour environ 950 millions d'euros.

Ces exercices interviennent "dans le cadre du renforcement de la coopération" entre les armées des deux pays, selon le communiqué. A l'occasion d'une visite au Caire en juin du chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian, les deux pays avaient réaffirmé leurs "communautés de vue" en matière de lutte contre le terrorisme.

ATS