Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Manchester United a gâché la fête programmée de Manchester City en allant s'imposer 3-2 dans l'antre du rival tant honni lors de la 32e journée de Premier League, au terme d'un match renversant.

Les Citizens devront donc patienter encore un peu avant de pouvoir célébrer le titre de champion, qui leur reste cependant promis.

A six journées de la fin, les hommes de Guardiola comptent encore 13 points d'avance sur Manchester United, un coussin très confortable et sans doute largement suffisant sauf cataclysme. Mais la marche triomphale des Citizens a été abruptement stoppée samedi, de façon totalement inattendue: Manchester City menait 2-0 à la pause (buts de Kompany et Gundogan) au terme d'une véritable démonstration, qui aurait pu lui valoir de compter cinq ou six buts d'avance. ManU était surclassé, comme absent.

Le changement de décor fut brutal et spectaculaire après la pause. Métamorphosés dès les premières minutes, les hommes de Mourinho jouaient leur va-tout et renversaient complètement la vapeur, d'abord sur un doublé de Pogba en l'espace de 97 secondes (53e et 55e), puis avec le 2-1 de Smalling, libre de tout marquage, à la 67e. Le score ne bougea plus, même si une tentative de Sterling (Manchester City) touchait le poteau adverse en toute fin de match.

Manchester City restait sur une série de 27 matches à domicile sans défaite en Championnat. Ce revers, bien qu'a priori sans grande conséquence sur l'issue de la saison, risque de laisser des traces dans les têtes, trois jours après la correction subie à Liverpool en match aller des quarts de finale de la Ligue des champions (3-0).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS