Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le conseiller national Manuel Tornare (PS/GE) briguera un second mandat à la Chambre du peuple lors des prochaines fédérales. "Mais ce sera mon ultime combat politique, sûrement la dernière fois que je me présenterai à une élection", confie-t-il dans une interview au "Matin Dimanche".

"Comme il n'y avait qu'un sortant qui repartait (Carlo Sommaruga), j'ai été convaincu d'y retourner pour défendre notre troisième siège", explique le socialiste dans les colonnes de l'hebdomadaire orange. "La perspective de siéger dans une deuxième commission, comme il est d'usage au PS lors d'un second mandat, a aussi joué un rôle", souligne-t-il.

Manuel Tornare avoue avoir "eu de la peine à s'acclimater à Berne au départ", alors qu'il ressentait "encore un peu d'amertume" par rapport à son éviction à la candidature au Conseil d'Etat. Mais il assure que "l'apaisement a refait surface" et qu'il regarde à présent vers l'avant, disant trouver aujourd'hui "plus de plaisir sous la Coupole" et s'y sentir "moins seul".

Par contre, "il n'y a plus d'ambitions cantonales", annonce-t-il. "L'élection du Conseil d'Etat a lieu dans quatre ans. Place à la relève. Elle existe", affirme l'ancien maire de la Ville de Genève, ajoutant qu'il ne se voit pas non plus dans l'avenir briguer un exécutif communal.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS