Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Houston - Barack Obama a demandé au Congrès de débloquer une aide de 129 millions de dollars pour lutter contre la marée noire dans le golfe du Mexique. Les entreprises impliquées dans la construction de la plate-forme à l'origine de la catastrophe devraient elles être confrontées à une avalanche de poursuites judiciaires.
De son côté, le géant pétrolier britannique BP a annoncé que la marée noire provoquée par l'explosion de la plate-forme lui avait déjà coûté 450 millions de dollars. C'est 100 millions de dollars de plus que lors d'une précédente estimation énoncée lundi dernier.
Une centaine de millions de dollars seraient octroyés aux gardes-côtes et 29 millions au ministère de l'Intérieur pour des activités non prises en charge par les responsables de la pollution et le Fonds de réaction aux marées noires alimenté par les compagnies pétrolières.
Une centaine de plaintes ont déjà été enregistrées dans les différents Etats du golfe et la catastrophe pourrait se chiffrer en milliards de dollars de dommages et intérêts pour les entreprises responsables.
BP, propriétaire de la plate-forme, est l'entreprise la plus exposée dans cette affaire. Les autres sociétés impliquées sont Halliburton et Transocean, qui a son siège à Zoug.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS