Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Port Fourchon - BP a achevé la confection d'un second "dôme de confinement" pour tenter de colmater la fuite de pétrole brut qui s'échappe par 1500 mètres de fond après le naufrage d'une plate-forme le 22 avril dans le golfe du Mexique. Cette "cloche" devrait être mise en place jeudi.
Elle est plus petite que celle qui avait tentée d'être posée en vain le week-end dernier, a la compagnie pétrolière. Le "dôme" a pris la mer à bord d'un bateau à Port Fourchon, en Louisiane, où il a été construit. Des robots sous-marins doivent désormais préparer le terrain à la mise en place de la structure de confinement.
Une première tentative visant à "coiffer" la fuite en immergeant un "dôme de confinement" en acier de quatre étages de haut a échoué le week-end dernier. Les ingénieurs ont dû y renoncer en raison des risques encourus par l'apparition imprévue de cristaux de glace inflammables à l'intérieur du sommet de l'entonnoir.
La plate-forme a explosé le 20 avril et sombré deux jours plus tard. Onze employés ont trouvé la mort dans l'accident, qui a déclenché la marée noire. Depuis, quelque 5000 barils, soit 795'000 litres de brut s'échappent chaque jour du site.
Malgré cette marée noire, le nouveau projet de loi sur l'énergie et les changements climatiques contiendra des dispositions qui étendent les activités de forage en mer, ont indiqué des sources au Congrès américain.
Les sénateurs John Kerry et Joe Lieberman doivent présenter mercredi ce projet de loi attendu de longue date pour tenter d'imposer une baisse des émission de gaz à effet de serre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS