Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - L'arrivée imminente d'une tempête tropicale dans le golfe du Mexique a conduit jeudi à l'évacuation des hommes et équipements qui luttent contre la marée noire. Cette mesure va retarder les opérations destinées à mettre un terme définitif à la pollution.
"En raison du risque que la tempête tropicale Bonnie fait peser sur la sécurité des quelque 2000 personnes travaillant à la lutte contre la marée noire dans la zone du puits, nombre de bateaux et plateformes vont se préparer à évacuer", a indiqué Thad Allen, responsable des opérations de lutte contre la marée noire pour l'administration américaine.
"Cela inclut la plateforme de forage des puits de dérivation qui permettront de colmater définitivement le puits", a-t-il précisé.
Thad Allen a reconnu que cette évacuation pouvait "retarder les efforts visant à boucher définitivement le puits menés depuis plusieurs jours" mais, a-t-il ajouté, "la sécurité des personnes sur la zone est notre plus grande priorité".
L'évacuation de tous les bateaux et ingénieurs qui s'activent pour mettre en oeuvre les solutions destinées à boucher définitivement le puits endommagé retarderait de deux semaines ces travaux, avaient indiqué précédemment les autorités américaines.
Il s'agit du forage de deux puits de secours et une d'opération consistant à injecter un mélange de matières liquides et solides puis du ciment directement dans le puits.
Le bouchon peut rester
Le dispositif, mis en place il y a une semaine et qui a permis de stopper provisoirement le flot de pétrole, pourra par contre rester en place et ainsi éviter une aggravation de la pollution, a indiqué Thad Allen.
Ce dispositif a déjà permis la raréfaction du brut dans le Golfe. Les autorités américaines et BP qui récupéraient jusqu'à il y a quelques jours 25'000 barils de brut quotidiennement à la surface des eaux n'en ont collecté mercredi que 56 barils.
L'agence océanique et atmosphérique américaine (NOAA) a d'ailleurs annoncé jeudi la réouverture à la pêche d'un tiers de la zone du golfe du Mexique fermée après le début de la marée noire fin avril.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS