Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Birmingham - L'Etat américain de l'Alabama a décidé d'engager des poursuites judiciaires contre les groupes BP, Transocean et Halliburton. Il les met en accusation pour les dégâts causés par la marée noire du golfe du Mexique, a annoncé l'"attorney general" de l'Etat.
"Nous présentons cette demande car nous estimons que BP a causé des dégâts catastrophiques à l'Etat", a déclaré Troy King. "Nous allons demander le montant qui sera nécessaire pour redonner à l'Alabama son état d'origine", a-t-il dit, sans vouloir préciser quelle serait la somme réclamée.
D'autres groupes sont également mentionnés dans la requête formulée par l'Alabama, dont Anadarko Petroleum.
Selon M. King, le gouverneur de l'Etat Bob Riley était opposé à ce que des poursuites soient engagées. Il a toutefois maintenu sa décision, estimant que c'était la solution qui plaçait l'Alabama dans la position juridique la plus avantageuse.
La Louisiane est l'Etat qui a le plus souffert de la marée noire, qui a commencé le 20 avril et a été entièrement contenue à partir du 15 juillet. Le pétrole a également touché les côtes du Mississippi, de l'Alabama et de la Floride.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS