Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Marée noire: le gouvernement américain poursuit le groupe BP

Washington - Le gouvernement américain a déposé mercredi une série de plaintes contre le groupe pétrolier BP et huit autres sociétés, dont Transocean, qui a son siège en Suisse. Washington veut obtenir des dédommagements financiers après la pire marée noire de l'histoire des Etats-Unis qui a souillé les côtes du golfe du Mexique.
Il s'agit des premières procédures engagées par les autorités fédérales sur ce dossier. L'administration Obama accuse ces sociétés d'infractions aux lois américaines sur l'environnement.
Outre BP, exploitant de la plateforme à l'origine de la marée noire, les plaintes visent Transocean, société américaine basée en Suisse, dans le canton de Zug, et propriétaire de la plate-forme. Parmi les sept autres compagnie, Anadarko Petroleum, la filiale MOEX du japonais Mitsui et l'assureur de Transocean, Lloyds of London sont citées par l'agence Reuters.
La plainte ne mentionne pas Halliburton, qui avait effectué les opérations de cimentage pour le puits Macondo, ou Cameron International, qui a fourni de l'équipement pour le puits. Cependant, le département de la Justice a déclaré que l'enquête se poursuivait et que d'autres poursuites pourraient être engagées ultérieurement.
Manquements dans la maintenance
La plainte dont l'AFP s'est procuré une copie a été déposée devant le tribunal fédéral de la Nouvelle-Orléans (Louisiane), où des milliers de particuliers et petites entreprises ont déjà porté plainte contre le groupe pétrolier. L'administration souhaite que la responsabilité civile des neuf sociétés soit établie dans la catastrophe.
"Les Etats-Unis estiment qu'il y a eu violation des règles de sécurité, notamment parce que les précautions nécessaires afin de sécuriser le puits avant l'explosion n'ont pas été prises", a expliqué au cours d'une conférence de presse le ministre américain de la Justice, Eric Holder.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.