Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Nouvelle-Orléans - L'administration Obama essuie un nouveau revers sur les forages pétroliers en eau profonde. Une cour d'appel de La Nouvelle-Orléans a rejeté jeudi la demande de la Maison blanche de suspendre une première décision de justice annulant la demande de moratoire.
Washington avait initialement interdit les forages en eau profonde pour six mois, le temps d'enquêter sur les causes de la marée noire du golfe du Mexique. Mais cette décision avait été contrée le 22 juin par un juge de La Nouvelle-Orléans, jugeant le moratoire trop large et trop arbitraire. La Maison blanche avait fait appel.
Le département de l'Intérieur a réaffirmé jeudi qu'il allait prononcer un nouveau moratoire sur les forages en eau profonde, en réaction à la décision de la cour d'appel. Il n'a pas donné de date d'annonce de ce nouveau moratoire.
"Au vu de ce que nous avons appris depuis la marée noire, il est de plus en plus évident que les compagnies pétrolières n'ont peut-être pas les moyens suffisants pour faire face à une marée noire. Par conséquent, et comme le secrétaire à l'Intérieur l'a déjà dit, il va décider d'un nouveau moratoire", a déclaré la porte-parole du département de l'Intérieur.
La décision du département de l'Intérieur risque fort de déclencher une nouvelle bataille juridique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS