Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Marcel Hirscher ne va rien lâcher jusqu'au terme de l'hiver. Après avoir quasiment tout gagné cette saison, l'Autrichien a survolé samedi le géant des finales d'Aspen.

Champion du monde et lauréat du globe dans la discipline, Marcel Hirscher a certes été devancé lors la manche initiale, d'un centième par Felix Neureuther. Mais comme souvent, le phénomène de Salzbourg a "découpé" le second tracé, s'imposant avec plus d'une demi-seconde (0''53) sur l'Allemand et plus d'une seconde (1''19) sur le Français Mathieu Faivre.

Il reste encore une course à Marcel Hirscher, dimanche en slalom. On peut toutefois déjà affirmer que l'Autrichien aura été au top de la première à la dernière course de l'hiver. Cette régularité constitue sa marque de fabrique, et lui permet de prendre le dessus sur tous ses rivaux.

Et ce n'est pas Alexis Pinturault qui dira le contraire. Le Français a réussi à se hisser au niveau de l'Autrichien en début de saison, avant de flancher au fil des courses. Le skieur de Courchevel a même été éliminé samedi à Aspen.

Quant aux Suisses, ils ont déçu lors de cet ultime géant de l'hiver. No 1 helvétique dans la discipline, Justin Murisier a dû se contenter de la 13e place. Après avoir titillé plusieurs fois le podium, le Valaisan a rendu l'une de ses moins bonnes copies de la saison.

De son côté, Loïc Meillard a pris la 19e place. Un résultat modeste pour le Neuchâtelo-Valaisan, qui a toutefois une bonne excuse à faire valoir. Le skieur d'Hérémence n'a eu que trois jours pour préparer ces finales d'Aspen après les Mondiaux juniors d'Are en Suède, où il avait glané deux titres en géant et combiné.

Dépassé cet hiver en géant, Carlo Janka a terminé son pensum au 21e rang sur 23 classés. Lui aussi très décevant cette saison dans la discipline, Gino Caviezel a été éliminé dès la manche initiale, ne parvenant pas à imiter son grand frère Mauro, classé au 3e rang la veille en super-G.

A noter finalement que la donne sera différente l'hiver prochain en géant. Le rayon de courbure des skis va être ramené de 35 à 30 m. Ces skis, qui tourneront donc plus "facilement", doivent permettre de ménager le dos des coureurs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS