Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Marcel Hirscher a enlevé avec la manière le géant de Coupe du monde de Garmisch. L'Autrichien s'est imposé avec 1''57 d'avance sur son compatriote Manuel Feller et 1''69 sur l'Américain Ted Ligety.

RF, MH, même combat. A l'instar du Maître Roger Federer, Marcel Hirscher ne connaît presque pas de rivaux cette année en Coupe du monde. Le sextuple détenteur du Gros Globe de cristal l'a démontré dans la station allemande pour signer sa 55e victoire en Coupe du monde, la dixième cette saison.

Sur l'une de ses pistes favorites, le phénoménal Autrichien a tué le suspense d'entrée de jeu. Dominateur en première manche, Hirscher a également fait sien le deuxième tracé. Sur la Kandahar, Hirscher n'a pas d'égal. Et en général, il aime asseoir sa domination en infligeant des écarts astronomiques à ses poursuivants. Il gagne cette année avec 1''57 d'avance sur son compatriote Manuel Feller. Il avait mis 1''50 à son dauphin l'an dernier et 3''28 en 2015.

Dans le sillage du boss du ski masculin, Manuel Feller signe son premier podium en Coupe du monde. Il n'avait jusqu'à présent "qu'une médaille d'argent" mondiale décrochée en février dernier à St-Moritz. Le podium est complété par le revenant Ted Ligety. Le champion olympique en titre se réveille juste avant les JO, lui qui n'a pas franchement brillé cette saison alors qu'il doit composer avec sa nouvelle paternité et une réadaptation après une opération au dos.

Des Suisses en retrait

Et les Suisses dans tout ça? Loïc Meillard avait brillé en première manche (5e), mais il n'a pas réussi à confirmer. Le skieur d'Hérémence a malgré tout obtenu une bonne 10e place. Le Valaisan d'origine neuchâteloise aurait certainement voulu faire mieux, mais après ses multiples sorties de piste en slalom, ce résultat en géant fait du bien à une semaine du début des Jeux.

Déception aussi pour Justin Murisier. Dixième sur le premier tracé, le Valaisan n'a pas trouvé le bon tempo en deuxième manche et il échoue finalement au 13e rang.

Troisième Suisse au départ du deuxième parcours, Elia Zurbriggen a terminé 23e. Gino Caviezel a lui connu l'élimination lors de la manche initiale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS