Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Andy Kittel a doublé la mise sur le Tour de France 2017. Déjà vainqueur dimanche à Liège, l'Allemand a gagné au sprint la 6e étape à Troyes, où Chris Froome a conservé le maillot jaune.

Deux jours après un sprint tumultueux à Vittel, fatal à Mark Cavendish (abandon sur blessure) et Peter Sagan (exclu pour un coup de coude), le sprint de Troyes s'est avéré plus calme. Et il a permis de montrer la supériorité de Marcel Kittel, qui s'est imposé facilement devant le Français Arnaud Démare et son compatriote André Greipel. C'est la 11e fois que le coureur de Quick Step gagne sur le Tour.

Avant que l'étape ne se joue au sprint, la journée a été animée par une échappée au long cours du Français Perrig Quéméneur, du Norvégien Vegard Laengen et du Belge Frederik Backaert. Trois hommes qui sont passés à l'attaque dès le début de l'étape, avant d'être rattrapés à trois kilomètres de l'arrivée.

Aucun changement au classement général, où Chris Froome a conservé le maillot jaune glané la veille à la Planche des Belles Filles.

Vendredi, c'est la Bourgogne des grands crus qui attend le Tour de France dans la 7e étape, qui relie Troyes à Nuits-Saint-Georges sur 213,5 km. Le parcours visite les vignobles dans les 50 derniers kilomètres, Gevery-Chambertin, Morey Saint-Denis, Vougeot et enfin Nuits-Saint-Georges. Les routes, planes dans les 120 premiers kilomètres, sont ensuite plus vallonnées, et surtout plus sinueuses dans le final. Si les baroudeurs ont leur chance, un sprint massif reste le plus probable.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS