Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le marché du travail en Suisse a continué de s'améliorer en avril. Fortement touché dans son tissu industriel par la crise économique, Neuchâtel affiche l'amélioration la plus franche des cantons romands, avec un taux en recul de 0,5 point par rapport à mars, à 6,5%.
Genève a toujours le taux de chômage le plus élevé de Suisse (7,2%) suite à une baisse de seulement 0,1 point, a indiqué le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO).
A l'exception de Fribourg, avec un taux de chômage de 3,3% (-0,2 point), tous les cantons romands se situent au-dessus de la moyenne nationale de 4%. Les cantons de Vaud (5,7%) et du Valais (4,5%) ont tous deux reculé de 0,2 point. Le Jura a profité d'un recul de 0,3 point de pourcentage à 5,6% et le Tessin de 0,4 point à 4,9%. A Berne, il a baissé de 0,1 point à 2,9%.
Le taux de chômage a baissé de 0,2 point par rapport à mars pour atteindre 4% en Suisse. A la fin du mois, 158'570 personnes étaient inscrites auprès des offices régionaux de placement, soit 7462 de moins que le mois précédent.
Le taux de chômage poursuit ainsi sa décrue depuis le mois de janvier, période où il culminait à 4,5%. Par rapport au mois correspondant de l'année précédente, le chômage est toutefois encore supérieur de 21'861 personnes (+16%), a indiqué SECO.
L'ensemble des demandeurs d'emploi inscrits se chiffre à 223'804 personnes, soit 7693 de moins qu'en mars.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS