Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Les perspectives pour le marché du travail en Suisse au quatrième trimestre sont plutôt bonnes, selon le dernier baromètre Manpower. Sur 751 employeurs interrogés, 12% prévoient d'accroître leurs effectifs et seulement 3% envisagent de les diminuer.
Maintenant que la reprise se dessine plus nettement, l'enjeu est de trouver le personnel qualifié nécessaire, a expliqué Manpower mardi en publiant son enquête. Reste que pas moins de 84% des entreprises sondées ne prévoient aucun changement.
Malgré cette prudence des patrons, la Suisse offre les perspectives les plus élevées parmi les pays européens sondés, avec une "prévision nette d'emploi" de 15%. Cette valeur est calculée en soustrayant le pourcentage d'attentes négatives du pourcentage d'attentes positives, et corrigée des variations saisonnières.
Cet indicateur est aussi le plus élevé jamais enregistré en Suisse depuis le lancement de l'enquête au troisième trimestre de 2005. Il est en hausse de 16 points par rapport au trimestre précédent et de 14 points en comparaison annuelle.
Presque partoutSix des sept régions sondées montrent des perspectives de recrutement positives. La Suisse centrale affiche la prévision la plus élevée, tandis que le Tessin est la seule région où les perspectives sont négatives.
Neuf des dix secteurs économiques examinés comptent engager du personnel lors des trois derniers mois de l'année. Le domaine le plus favorable est celui regroupant la finance, les assurances, l'immobilier et les services aux entreprises. L'industrie manufacturière est la seule à rester pessimiste.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS