Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Chapelets, crucifix, liqueurs, chocolats, une trentaine de communautés religieuses suisses et étrangères proposeront leurs produits à Saint-Maurice, du 19 au 22 septembre. Un marché monastique unique en Suisse.

Les communautés religieuses qui participent à l'événement viennent de toute la Suisse, mais aussi de France, d'Allemagne, d'Italie et de Biélorussie. Une vingtaine d'entre elles étaient déjà présentes lors de la première édition, en 2012.

Au début, certaines communautés se sont montrées réticentes. Le marché leur semblait aller à l'encontre de leur vie retirée du monde. "Cela a été un challenge de les motiver", se souvient Pierre-Yves Robatel, conseiller municipal en charge du tourisme, de la culture et des manifestations.

Mais au fil des ans, les sceptiques sont devenus des convaincus. Si bien que pour cette quatrième édition, l'événement réunit une quarantaine de stands tenus par près de 150 religieux ou laïcs.

Recettes séculaires

Le public est bigarré et vient de toute la Suisse, romande particulièrement. "Nous n'avons pas d'outil pour mesure la fréquentation, mais elle progresse au fil des éditions", assure Pierre-Yves Robatel.

Objets de piété, produits de bien-être, vins, fromages, biscuits, cosmétiques, bières d'abbaye, confitures, vannerie, poterie, les produits proposés par les communautés sont uniques et issus parfois de recettes séculaires jalousement gardées. "On ne les trouve pas dans le commerce et le public le sait", relève Bertrand Bitz, directeur de Saint-Maurice Tourisme.

Les membres des congrégations venant de régions éloignées seront hébergés dans les cinq communautés religieuses présentes dans la cité valaisanne. Le marché se déroulera en marge des festivités officielles du jubilé des 1500 de l'Abbaye de Saint-Maurice.

ATS