Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Marco Chiudinelli a frôlé l'exploit au 2e tour de l'US Open. Mais frôlé seulement: le Bâlois s'est incliné en cinq sets face au Français Lucas Pouille à l'issue d'un match au dénouement frustrant.

Issu des qualifications à New York et lointain matricule 144 à l'ATP, Marco Chiudinelli avait tout en main pour s'offrir le scalp de la tête de série no 24. N'a-t-il pas mené deux sets à rien ? N'a-t-il pas servi pour le gain du match à 5-4 dans la troisième manche ? N'est-il pas ensuite passé à deux points de la victoire dans le tie-break ? Autant de questions qui vont hanter le malheureux Bâlois, finalement évincé 4-6 3-6 7-6 (8/6) 6-2 6-0 après 3h09 de jeu.

La défaite est d'autant plus rageante que le vétéran de bientôt 35 ans - il les fêtera le 10 septembre - tenait là l'occasion de réussir l'un des derniers coups d'éclat de sa carrière. Mais pour cela, il aurait fallu que son bras ne tremble pas au moment de conclure.

Pourtant si solide sur son service jusque-là, Marco Chiudinelli a été abandonné par sa première balle dans ce fameux jeu du troisième set à 5-4. Les fautes directes se sont aussi accumulées au pire moment, de quoi relancer un Lucas Pouille qui semblait dans les cordes.

Encore dans le coup durant le tie-break qui a suivi, lorsqu'il est revenu de 2/6 à 6/6, Marco Chiudinelli a toutefois fini par lâcher prise dans cette manche. Cela a fait mal, très mal au moral du Bâlois, qui a sombré corps et âme dans les deux derniers sets. L'ami d'enfance de Roger Federer a même terminé la rencontre dans un état de frustration avancé. Et l'arbitre de chaise, qu'il a plusieurs fois accusé de mauvaises décisions, en a pris pour son grade.

Marco Chiudinelli a désormais deux semaines pour digérer sa frustration, et revenir mi-septembre à Tashkent pour le barrage de Coupe Davis contre l'Ouzbékistan. Le no 3 helvétique a expliqué qu'il devait encore réfléchir, mais qu'il serait sans doute du voyage, histoire d'aller sauver la place de la Suisse dans le Groupe mondial.

Et la suite ? Sera-t-il encore sur le circuit en 2017 ? Le Bâlois a affirmé qu'il ne le savait pas encore. S'il entre à nouveau dans le top 100 d'ici la fin de l'année, et obtient un accès direct au tableau de l'Open d'Australie, il a assuré qu'il rempilerait. Mais dans le cas inverse, il n'est pas exclu qu'il mette fin à sa longue carrière.

Une chose est sûre toutefois: Marco Chiudinelli a prouvé durant cet US Open qu'il avait toujours le tennis pour jouer au plus haut niveau, même si son aventure new-yorkaise a fini en queue de poisson...

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS