Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Montreux Jazz Festival lance une application payante pour "insiders" (Photo d'archives).

KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

(sda-ats)

Le Montreux Jazz Festival démarre vendredi. Durant 16 soirées, le programme mêle des têtes d'affiche comme Tom Jones, Usher ou Lauryn Hill et des artistes plus pointus à l'image de Nicolas Jaar. Mathieu Jaton, le directeur, en appelle à la curiosité des festivaliers.

"Le programme est dense, complexe, peut-être un peu moins populaire que d'habitude", a déclaré vendredi Mathieu Jaton devant la presse. La soirée d'ouverture, vendredi, est emblématique.

Au Lab, un grand nom attendu, le groupe britannique Alt-J, vient présenter son troisième album. Au Stravinski, principale scène du festival, Max Richter, un musicien qui explore toutes les facettes de l'électronique et Nicolas Jaar, un artiste issu du classique et aux univers très particuliers. Une soirée qui a "surpris", "passionné" ou "laissé dubitatif", reconnaît Mathieu Jaton.

Mariages inédits

Le festival apprécie depuis toujours les mariages inédits et les rencontres. Il a invité une série d'artistes qui aiment casser les barrières des genres musicaux, comme Chilly Gonzales dimanche qui se produira le même soir qu'Herbie Hancock, "qui a été le premier à explorer de nouveaux horizons", rappelle Mathieu Jaton.

Dans ces "plateaux" qui réunissent deux ou trois artistes sur une même scène, "tout est sculpté; rien n'est laissé au hasard. Nous cherchons à créer des ponts", tient à souligner le directeur.

Brian Wilson

Parmi les coups de coeur de cette 51e édition, Mathieu Jaton cite en vrac London Grammar, The Cinematic Orchestra et la soirée avec Bryan Ferry, l'ancien leader de Roxy Music, et Brian Wilson. L'ex-Beach Boys jouera son album mythique "Pet Sounds", sorti en 1966. "Ce sera un pan d'histoire de la musique, un moment bourré d'émotion", promet Mathieu Jaton.

Les Pet Shop Boys, Grace Jones, Solange, Erykah Badu, Ibrahim Maalouf ou encore LP, MØ, Gucci Mane ou Benjamin Biolay sont quelques-uns des artistes phare de cette mouture 2017. Avec 383 concerts, dont 250 gratuits, le menu est plus que copieux.

Hors les murs

Les organisateurs lancent cette année une nouvelle expérience - Out of the Box - qui propose des concerts dans des lieux historiques de la région comme le Montreux Palace ou le château de Chillon. De nouveaux endroits pour des concerts intimistes avec le pianiste Federico Albanese ou encore la chanteuse Juliette Armanet.

Pour désengorger les quais, le festival a créé une terrasse longue de 150 mètres sur le lac. Des quais qui sont sous surveillance vidéo depuis plusieurs années déjà, pour assurer la sécurité du site.

Application payante

Enfin, le Montreux Jazz lance une application payante - 100 francs par an - pour "insiders". Elle fonctionnera à l’année et permettra pendant le festival, de recevoir des informations en primeur et de prendre part à des événements exclusifs.

"Si une rencontre magique s'annonce en backstage, on va la transmettre aux insiders. Ces derniers pourront aussi savoir quels morceaux un artiste va jouer, et avec quelle formation", détaille Mathieu Jaton, qui parle d'un "plus" pour le festivalier.

"On se donne des outils pour s'approcher encore plus de notre public". C'est une "voie complémentaire", les "prémices" du développement d'une base de données clientèle. Pour amener de nouveaux financements ? "Il y aura peut-être un retour financier, mais ce n'est pas le but premier", tempère le directeur.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS