Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Huit chrétiens étrangers, dont deux Suisses, ont été expulsés début juillet du Maroc, a annoncé vendredi à Paris dans un communiqué l'association Portes Ouvertes qui défend les chrétiens dans le monde. Cette dernière dénonce une "épuration religieuse".
Ces nouvelles expulsions portent à 130, selon l'association, le nombre de chrétiens étrangers, en majorité des protestants, déclarés indésirables depuis le début de l'année au Maroc, un pays à très forte majorité musulmane réputé tolérant.
En mars, les autorités marocaines avaient annoncé l'expulsion de nombreux missionnaires étrangers, accusés de prosélytisme chrétien dans le Moyen-Atlas (centre). Elles disaient avoir agi "conformément aux dispositions légales en vigueur, pour la préservation des valeurs religieuses et spirituelles du royaume".
Une mère séparée de sa filleLes derniers expulsés sont deux Français, deux Suisses, une Espagnole et une Libanaise mariées à des Marocains, un Egyptien et un Nigérian, a précisé Portes Ouvertes. L'association accuse la police marocaine de "séparer des couples binationaux" en "chassant des épouses étrangères de Marocains alors qu'elles étaient en situation régulière".
La chrétienne libanaise est la mère d'une fillette de six ans qu'elle a été forcée de laisser sur place, selon l'association, qui déplore qu'"aucun argument n'a pu infléchir les autorités".
En décembre 2009, un évangéliste neuchâtelois et son épouse avaient été expulsés du Maroc avec trois autres personnes. Rabat estimait que le couple, qui travaillaient sur des projets humanitaires au service des handicapés de la région d'Oujda, avait "mis en danger les valeurs religieuses du royaume".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS