Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Felipe Massa disputera son avant-dernier GP dimanche dans son pays d'origine. Le Brésilien s'est dit "très fier de (sa) carrière" en Formule 1, débutée en 2002 et récompensée par 11 victoires.

Nous revoilà au GP du Brésil et vous faites pour la deuxième année consécutive vos adieux à la F1. Cette fois-ci est-elle la bonne?

"Oui! C'est la deuxième fois que je fête ma retraite au Brésil mais c'est pour sûr la dernière en Formule 1. J'ai hâte de retrouver le plaisir de courir à la maison et de m'amuser pour la dernière fois dans une F1 sur le circuit sur lequel j'ai grandi. J'espère que la course sera bonne et que nous terminerons sur un bon résultat. (...) Ca serait le plus important, après ce qui s'est passé l'an dernier (réd: après son abandon, il avait été longuement ovationné par le public et le paddock), et quelque chose que je n'oublierais jamais. Ce que j'ai vécu l'an dernier, je n'aurais jamais pensé le vivre dans ma carrière. C'est plus qu'assez. La seule chose que j'espère maintenant est une bonne course. Je ne planifie jamais vraiment rien donc on verra ce que j'inventerai après ce que j'espère être un bon résultat."

Comment décririez-vous votre carrière?

"Je pense que j'ai eu une carrière plutôt réussie, que je n'aurais jamais pensé avoir quand j'étais enfant. La F1 était mon rêve et je l'ai réalisé, j'ai gagné des courses, je me suis battu pour un titre de champion du monde jusque dans les derniers mètres (en 2008). Je suis peut-être le pilote qui s'est approché le plus près d'un sacre (sans l'obtenir), donc je suis très fier de ma carrière. Qu'elle vaille un 7, un 8 ou un 9, ça m'importe peu. Je suis très fier de ce que j'ai fait, heureux de tout ce que j'ai appris, de tous les gens que j'ai rencontrés. Les gens me respectent et c'est le plus important. J'ai de très bonnes relations avec la plupart des gens avec lesquels je travaille, même brièvement. Je suis très heureux de ce que j'ai réalisé, j'en ai encore beaucoup à faire mais je quitte la F1 la tête haute et c'est le plus important."

Quels sont vos projets pour l'avenir?

"Je veux continuer de piloter, de m'amuser sur la piste. C'est ce que je fais depuis mes huit ans et c'est mon travail depuis longtemps déjà. Quand votre métier est de piloter en compétition, c'est beaucoup d'émotion et vous vous amusez beaucoup, donc j'espère retrouver une catégorie dans laquelle je prends du plaisir, comme je l'ai fait en F1 pendant longtemps. Je vais avoir du temps pour y penser, trouver la catégorie qui me convient. On verra."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS